Les Papotis de Thalie

Coups de ❤ Insolite

Les facétieuses origines du Poisson d’Avril

« Pour moi, une journée sans canular, c’est comme un gruyère sans trou » Francis Blanche (1921-1974)

PDT-2021-Poisson_davril-Origines.Couverture

Petits ou gros poissons accrochés dans le dos, blagues plus ou moins fines, canulars… Tout est permis le 1er avril. Mais d’où vient cette tradition ?

Pourquoi le 1er avril ?

Au milieu du XVI° siècle en France, l’année commençait à Noël, Pâques ou encore le 25 mars (Fête chrétienne de l’Annonciation) dans certaines régions. Les festivités se prolongeaient alors jusqu’au 1er avril.

Le roi de France Charles IX qui régna de 1560 à 1574 décide en 1564 d’une réforme calendaire par l’édit de Roussillon qui instaure officiellement que la nouvelle année démarrera le 1er janvier.

Les moyens de communication n’étant pas à l’époque ce qu’ils sont aujourd’hui, la majorité de la population ne connaissait pas les décisions du roi Charles IX. Le 1er avril resta longtemps encore le 1er jour de l’année et les Français continuèrent à s’offrir des cadeaux et des étrennes à cette date.

Les « étrennes » ainsi nommées à Rome, en l’honneur de la déesse Strenia, incitaient les Français à s’offrir des cadeaux pour célébrer le passage de l’année du 25 mars au 1er avril. Cette tradition sera ensuite maintenue pour rire. pour célébrer ce faux nouvel an. Ceux qui savaient firent de ce premier jour d’avril une journée de blagues et de facéties.

Offrir des cadeaux particuliers ou de faux cadeaux devint la coutume en passant la journée à se faire des farces, à inventer des blagues, qu’elles soient ou non vraisemblables, de bon ou mauvais goût.

Pourquoi un poisson ?

De nombreuses hypothèses sont avancées, la plus vraisemblable étant liée à pêche. La saison de la pêche commençait en France dans les premiers jours d’avril, mais elle était interdite pendant la période de reproduction des poissons. La coutume voulait alors que l’on offre un hareng mort aux pêcheurs. Cet improbable poisson d’avril  fut, au fil du temps, remplacé par un poisson en papier.

Autre hypothèse, plus récente celle-ci, veut qu’en avril, le poisson soit le symbole du Carême, période chrétienne durant laquelle le poisson est la seule nourriture autorisée par les chétiens.

Idées shopping

C’est dans la très jolie boutique de bord de mer de mon amie Frédérique Burlot, Les Pois sont Roz à Perros-Guirec, que je vous ai concocté cette sélection d’objets décoratifs à offrir sans modération.

Les Pois sont Roz. 119, boulevard de la Corniche. 22700 Perros-Guirec.

Amusez-vous aujourd’hui mes petits papoteurs ! Et racontez-moi vos meilleures blagues via la page « Contact » du blog. Très belle journée à toutes et tous !

Partager
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *