Les Papotis de Thalie

PDT-2020-Dom_Rouch-Olivier_Giroud-Montage 2 photos
Coups de ❤ Ecrivains, auteurs Paris

Amoureux du ballon rond, un livre à déposer sous le sapin à Noël… « Toujours y croire ». Entretien avec Dominique Rouch

« Dans le football, comme dans la vie, on ne peut pas avoir que des architectes, on doit aussi avoir des maçons » Didier Deschamps

Dominique Rouch

Cette jeune femme aux mille facettes est sacrément attachante. Dominique Rouch, Dom pour ses intimes, est avant tout une amie. Trente cinq ans de partage, de connivence, d’échanges passionnés. Du magazine GLOBE qui marqua les années 80 à aujourd’hui, nos passions communes continuent de nous rapprocher.

Le football en est une. J’ai collaboré dans des temps anciens au magazine ONZE, à une époque où approcher les stars du ballon rond comme Platini, Rocheteau, Giresse ou Fernandez était possible, voire facile. J’ai eu cette chance !

Dominique est une spécialiste des « bios » de stars du football. En 2001, elle publie celle de Didier Deschamps, « Vainqueur dans l’Ame » (Editions N°1) qui connaît un succès retentissant. Aujourd’hui, c’est Olivier Giroud, 2ème meilleur buteur de l’Equipe de France, qui se confie à Dominique dans « Toujours y Croire » (Plon).

Mais ne nous y trompons pas. Dominique Rouch a bien d’autres atouts au bout de sa plume. Avec une Maîtrise de philosophie en poche, elle publie son premier ouvrage à vingt deux ans, « Dieu seul le sait« , une enquête sur les miracles publiée chez Hachette/Carrère en 1992. Elle enchaine la même année avec « Amour à mort« , palpitante enquête sur les crimes passionnels, une immersion au cœur du sordide et de l’impensable, relaté avec une grande humanité. Elle est également co-auteur avec le Docteur William Lowenstein de deux ouvrages consacrés aux dépendances : « Femmes et dépendances, une maladie du siècle » et « Ces dépendances qui nous gouvernent – Comment s’en libérer ».

Aujourd’hui, vous l’avez compris, nous parlons Foot avec celle qui a eu le privilège de passer des semaines auprès d’Olivier Giroud, tout près, si près…

Dominique Rouch

Une star du foot chuchote à l’oreille de Dominique Rouch

Les Papotis de Thalie : Ecrivain, journaliste, réalisatrice, formatrice en Média training, citoyenne confinée, maman, comment arrivez-vous à conjuguer toutes ces facettes de votre vie ?

Dominique Rouch : Ma vie est complexe, faite de hauts et de bas, mais cette vie-là, je l’ai choisie et je l’aime. Comme toutes les mères qui vivent seules avec leur enfant, j’essaie de gérer au mieux et surtout sans culpabilité, mes différentes activités professionnelles et mon fils de 12 ans et demi qui a encore besoin de moi. Je jongle avec toutes mes vies.   

PDT : Après deux ouvrages très forts co-écrits avec le Professeur William Lowenstein autour des addictions, vous vous êtes tournée vers l’univers impitoyable du football. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ? Comment s’est passée votre première rencontre avec Didier Deschamps, sélectionneur de l’Equipe de France a qui vous avez consacré une biographie en 2001 ? 

D.R. :La passion du foot m’a été transmise par ma mère, passionnée elle aussi et avec laquelle je regardais tous les matchs à la télé quand j’étais petite. N’étant pas sportive, je ne pouvais pas en faire mon métier. Plus tard, quand je suis devenue journaliste, l’opportunité d’entrer dans cet univers s’est présentée grâce à ma rencontre avec Didier Deschamps. Une première rencontre « musclée » car il ne souhaitait pas que j’écrive sa biographie. Mais je suis tenace et j’ai persévéré de longs mois en le relançant régulièrement. Un jour, il m’a appelée et m’a dit : « Ok, vous avez gagné, j’accepte ce livre ». C’était parti !

PDT : C’est à Olivier Giroud (deuxième meilleur buteur de l’Equipe de France) que vous consacrez un nouvel ouvrage, récemment publié chez Plon, « Toujours y croire ». Il se confie sans fard. Comment ce livre a-t-il trouvé corps ? 

D.R. : La personnalité d’Olivier m’a toujours interpelée. Pour moi, ce joueur ne ressemblait à aucun autre en raison de sa force mentale et surtout de sa foi inébranlable. Je l’ai donc appelé pour lui proposer d’écrire sa biographie. Après quelques mois de réflexion, il a accepté. Je me suis rendue à plusieurs reprises chez lui, à Londres pour des entretiens de 2 à 3 heures. Olivier est quelqu’un de très réservé et d’anxieux. Il lui a donc fallu un peu de temps pour que la confiance s’installe. La rencontre avec sa femme puis avec les autres membres de sa famille a facilité les choses. Lorsque je rentrais à Paris, je l’appelais régulièrement pour le tenir au courant de mes écrits, je restais à son écoute en permanence, puis progressivement des liens se sont tissés entre nous. Il a fini par se livrer sans aucune retenue. Travailler avec lui fut un véritable bonheur.

PDT : Entrer dans l’intimité d’un joueur tel qu’Olivier Giroud doit laisser des traces. Voulez-vous partager vos émotions avec nous ?

D.R. : Écrire la biographie d’une personnalité est un exercice éprouvant dans le sens où dès la première ligne du livre, je dois me fondre dans sa vie. Penser comme lui, parler comme lui, ressentir ses émotions, ses peurs, ses joies. C’est ce que j’ai fait avec Olivier. Je parlais Giroud, je pensais Giroud, je dormais Giroud. Je suis devenue lui pendant un an. A la sortie du livre, nous avons passé une journée ensemble pour assurer la promotion du livre. C’était en quelque sorte la consécration. Puis, il est reparti dans sa vie et moi dans la mienne. Il m’a fallu quelques jours pour accepter la fin de cette belle aventure et surtout « me retrouver ». Aujourd’hui, tout va bien.

PDT : Quels sont vos projets d’écriture en 2021, 2022 ?

D.R. : Je m’intéresse de très près à un autre footballeur de l’Équipe de France dont je ne peux révéler le nom aujourd’hui. Mais le moment n’est pas encore venu de concrétiser ce projet, je dois le laisser mûrir. En attendant, il n’est pas impossible que je « m’attaque » à un personnage politique qui a fait l’actualité. Je vais donc m’éloigner quelques temps du football pour mieux y revenir.

PDT : Quel serait votre souhait le plus cher pour ce Noël 2020 ?

D.R. : Un souhait commun à nous tous, je crois. La santé et la paix !

Informations pratiques

Toujours y croire d’Olivier Giroud avec Dominique Rouch Editions Plon / 18 € / En vente chez votre meilleur libraire / Livre.fnac.com / Cultura.com / A Perros-Guirec, chez Jean-Charles Guilloux (Maison de la Presse – 14, place de la Mairie – 22700 Perros-Guirec).

Je vous souhaite à toutes et tous mes petits papoteurs de Joyeuses Fêtes de Noël et vous donne rendez-vous Samedi 12 décembre 2020 à 18h sur le compte Instagram @lespapotisdethalie pour vous faire gagner un exemplaire de « Toujours y croire » dédicacé par Dominique Rouch.

Restez connectés, prenez bien soin de vous, de vos familles et continuez de m’envoyer vos impressions et commentaires via la page Contact du blog.

Dominique Rouch

Dominique Rouch

 

Partager
  •  
  •  
  •  

2 Comment

  1. Merci et bravo pour cet article ! Très flattée d’avoir été sélectionnée dans ton blog !
    Longue vie aux Papotis et régale-nous encore et encore avec tes jolies trouvailles !

    1. Immense plaisir Dom d’avoir partagé ce moment avec toi. Et je formule le souhait qu’il y en ait d’autres en 2021 ! Affectueuses pensées des Côtes d’Armor 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *