Les Papotis de Thalie

PDT-2019-Bruno Houdayer-Santorin-Red souvenir
Coups de ❤ Photographes

Bruno Houdayer, créateur visuel

« Il n’y a rien de pire qu’une image nette d’une idée floue » Ansel Adams

Bruno Houdayer Soft Pool

Qu’il est doux de reprendre le chemin de l’écriture après un mois d’absence… Enfin Trébeurdinaise, je vais avoir tout loisir de vous faire partager mes coups de cœur, passions, curiosités d’ici en Côtes d’Armor, de la Bretagne que j’affectionne tant plus largement et d’ailleurs lorsque mes pas m’entraîneront vers d’autres contrées et de nouveaux horizons !

Aujourd’hui, c’est un artiste-photographe qui aime raconter des histoires pour aller à la rencontre de l’autre, des autres… Un artiste qui se déconnecte pour mieux se reconnecter… C’est de Bruno Houdayer dont j’ai envie de vous parler.

Laissez-moi vous entraîner dans l’univers lumineux et poétique de l’artiste…

Créateur visuel, entre figuratif et abstrait

Bruno Houdayer se définit comme un créateur visuel. S’il brouille les pistes de l’image réelle en appuyant les couleurs, en renforçant les lignes graphiques, en égarant avec des flous, c’est pour mieux partager son regard avec le public et « installer entre les images et les spectateurs une résonance forte mais apaisante« . Chaque cliché est l’occasion de s’interroger sur l’image, son essence, sa fonction et son message.

Bruno Houdayer Soft AlgarveBruno Houdayer Costa Blanca

Un questionnement qui remonte à l’enfance…

Pour être en capacité d’offrir aux autres, il faut d’abord être en accord avec soi-même. C’est la quête de ce jeune homme de 46 ans qui aime raconter des histoires (un point parmi d’autres qui nous rapproche)…

Raconter des histoires, ne serait-ce pas le propre de l’enfance ? La sienne a été déterminante quant aux émotions visuelles qu’il envoie à son public. A 6 ans, il découvre, dans une cachette secrète de la maison périgourdine de sa grand-mère, le principe de la « camera obscura« .

Kézako, me direz-vous ? Il s’agit de la projection d’une image inversée à travers le trou d’une serrure. Petit Bruno s’émerveille devant un tel spectacle et c’est cette émotion qu’il souhaite partager avec le plus grand nombre, en explorant ce qu’il y a de plus apaisant dans une image, subtil mélange entre la lumière, la texture et la composition.

Santorin et le mythe de l’Atlantide… Sur les yeux d’un ange…

Autre point de rapprochement avec l’artiste… Santorin ! Ile mythique des Cyclades en Grèce, Santorin est un joyau de lumière, de couleurs et d’émotions.

Le photographe, dont l’enfance fut marquée par les églises et la lumière filtrée des vitraux, se nourrit des « lumières de la Méditerranée« . L’artiste peut ainsi concevoir son travail comme une captation d’énergie.

De son séjour à Santorin est née une série d’images que j’ai immédiatement aimées dès que je les ai rencontrées… Une collection d’une incroyable sensualité dont l’artiste aime à dire « Dans ces images, la netteté est belle et bien présente… sur les yeux d’un visage déjà loin ou peut-être pas encore présent… ou peut-être simplement sur ceux d’un ange« .

Zoom sur RED SOUVENIR (Souvenir rouge)… Architecture, chapelles, une femme… cette femme… Une collection de 50 images.

Bruno Houdayer Red Souvenir

Bruno Houdayer Red Souvenir 2

Bruno Houdayer Red Souvenir 3

De l’ocre à l’émeraude, de l’imaginaire au réel…

De 2009 à 2012, l’artiste s’installe à Barcelone dans un environnement ensoleillé et coloré. Il démarre les séries SOFT (travail sur le flou optique), CONCRETE WAVE, SEA SKY et IN THE WHITE.

De ces images apparemment floues naissent des détails que chacun d’entre nous interprète à sa façon. Une chose est certaine, le travail de Bruno Houdayer convie au lâcher-prise, il nous accompagne dans un ressourcement nécessaire du corps et de l’âme. J’aime cet univers positif et apaisant qui invite au bien-être.

Aujourd’hui, l’artiste s’attelle à être heureux, joyeux et à ouvrir son cœur à de belles réalisations. Comme il le souligne lui-même, « la maturité a du bon« . Ce n’est pas moi qui vous dirais le contraire…

Bruno Houdayer Soft Sunglasses

Soumettre Bruno au célèbre questionnaire de Proust, désormais traditionnel de mes rencontres, fut un plaisir. Découvrez ce qui anime notre photographe curieux et joueur…
Bruno, quelle est…Votre vertu préférée ? La générosité
Votre qualité préférée chez un homme ? L’humour
et chez une femme ? La patience
Votre principal défaut ? L’impatience
Votre occupation préférée ? Ne rien faire
Votre rêve de bonheur ? Un jardin à cultiver en bord de mer
Ce que vous voudriez être ? Moi-même
Votre couleur préférée ? Le rose ou le bleu, selon…
Votre fleur préférée ? Le magnolia
Votre oiseau préféré ? La corneille
Votre auteur préféré ? …
Votre prénom favori ? Bruno, lorsqu’il est prononcé par ma compagne
Ce que vous détestez par-dessus tout ? L’injustice
Le don de la nature à avoir, selon vous ? Le don de soi
La faute qui vous inspire le plus d’indulgence ? La faute d’accord
Votre état d’esprit actuel ? Joueur
Votre devise ? L’euro
Vous aimeriez mourir ?… Une fois, pour voir ! Un peu plus tard…

Si, comme moi, vous êtes sous le charme, je vous invite à découvrir l’univers de Bruno Houdayer en suivant ces liens…

www.brunohoudayer.com / 0680362291
FB : suivre ce lien
Insta #bruno.houdayer

Bruno Houdayer photographe

Dans un prochain article sur le blog, je vous entrainerai dans le projet « Cœurs des Mains« , une très belle initiative, une quête personnelle, menée par Bruno et Marie-Dominique Bleuler, professeur de Qi Gong.

Coeurs des mains

2 Comment

  1. 🙏 Merci Nathalie de donner à découvrir mon art avec autant de poésie.
    Cœur et pétillement vous animent.
    Merci pour toutes ces pépites à découvrir chaque mois sur votre blog. @lespapotisdethalie

    De tout cœur,

    Bruno⭐️🎈⭐️☀️☀️☀️
    Bruno Houdayer / Auteur-Photographe

    1. C’est à chaque fois un plaisir de découvrir vos nouvelles productions. J’avoue avoir été vraiment émue par votre travail sur Santorin. A très vite avec de nouvelles images 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *