Les Papotis de Thalie

PDT-2019-Berlin-Ampelmann-Couverture-Les Papotis de Thalie
Berlin Insolite

Berlin… Mais qui est donc Mr Ampelmann ?

« Jouer la musique de Bach ou les messes de Mozart, c’est peindre des icônes avec des sons » Hélène Grimaud

PDT-2019-Berlin-Mr Ampelmann-Wir sind zwein Berliner-Les Papotis de Thalie

Mr Ampelmann, aussi appelé « Mr Rondouillard à chapeau« , est l’un des rares vestiges de Berlin-est à avoir survécu à la chute du Mur de Berlin, il y a près d’un quart de siècle.

Aujourd’hui ce personnage, homme-ampoule, est une véritable icône, un symbole de l’ex RDA (République Démocratique Allemande) reconnu par toute l’Allemagne réunifiée.

Voici l’histoire de ce héros attachant…

PDT-2019-Berlin-Ampelmann-Alexander Platz-Les Papotis de Thalie

Berlin, ville lumière et son homme-ampoule

Merci Monsieur Peglau

Ce personnage aujourd’hui symbolique et iconique de l’ex Berlin-est, est sorti de l’imagination du pédagogue de la sécurité routière, Karl Peglau en 1961.

Il souhaitait alors sensibiliser les plus jeunes aux dangers de l’immense afflux de voitures dans Berlin-est. Il imagine ainsi ce personnage ludique, un peu grassouillet et qui porte un chapeau.

Les autorités est-allemandes accréditent massivement le projet tant et si bien que le petit bonhomme vert ou rouge rencontre, outre un réel succès dans tout Berlin-est, un vrai engouement dans toute la RDA (ex Allemagne de l’Est).

A la chute du mur en 1989, Ampelmann disparaît peu à peu pour laisser place à des signaux lumineux plus conventionnels.

PDT-2019-Berlin-Ampelmann-Vert-Rouge-Les Papotis de Thalie

Une renaissance lumineuse

Disparition de courte durée grâce à un phénomène de nostalgie de tout le bloc de l’est. Nommé « Ostalgie« , cet engouement collectif sauva ce héros, souvenir d’un temps révolu.

Figure iconique de la capitale allemande, ambassadeur incontesté, Mr Ampelmann est aujourd’hui une marque déposée. Le petit rondouillard à chapeau se décline sous toutes les formes (carnet, carte postale, bonbons, tire-bouchon, sac…) et possède plusieurs boutiques à son emblème dans la ville réunifiée.

Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous invite à découvrir cet article consacré à Berlin, green ville lumière il y a quelques mois sur Les papotis de Thalie.

Vous l’aurez compris mes petits papoteurs, outre la Bretagne si chère à mon cœur, ma curiosité quasi maladive, ce goût pour les voyages, me conduisent régulièrement « ailleurs » et c’est cette « envie d’ailleurs » que j’aime partager avec vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *