Les Papotis de Thalie

Coups de ❤ Périgord

Moulin de la Veyssière : une entreprise familiale depuis 160 ans

« Tout le bonheur du monde est dans l’inattendu » Jean d’Ormesson (1925-2017)

Paul Elias minotier

Celles et ceux qui me lisent régulièrement le savent, j’aime raconter des histoires, de belles histoires… Celles de familles passionnées qui, de génération en génération, savent perpétuer les traditions avec amour et passion.

C’est le cas de la famille Elias, qui depuis 1857 élabore de manière artisanale, dans le dernier moulin en activité de la vallée du Vern, huiles de noix et de noisettes vierges grâce à un procédé de fabrication inchangé et dans le respect des traditions du Périgord.

Rencontre à Neuvic avec Christine Elias, arrière-arrière petite fille du meunier Jacques Elias… Elle a eu la gentillesse de m’accorder un peu de son temps précieux en pleine saison estivale. Je l’en remercie !

Moulin de la Veussière Facade

Un savoir-faire ancestral

De 1857 à nos jours, une même passion

L’ancêtre de Christine Elias, meunier, possédait à l’époque trois meules à grains et une meule à huile de noix. Il fabriquait alors de la farine qui nourrissait humains et animaux dans ce moulin chargé d’histoire.

Chaque hiver, les habitants de Neuvic et alentours apportaient leur récolte de cerneaux de noix et obtenaient ainsi leur huile de noix.

En 1902, les deux fils de Jacques perpétuent le savoir-faire de leur père et innovent en ouvrant une boulangerie. Ils fabriquent le pain au Moulin mais veulent en faire profiter le plus grand nombre en sillonnant les routes et ainsi apporter un pain frais aux villageois.

En 1968, ils ouvrent une boutique à Neuvic et modernisent leurs installations.

L’activité minotière « à façon » continue dans la plus parfaite tradition.

Une nouvelle énergie souffle sur le Moulin depuis 2013

Cette énergie s’appelle Christine. Issue de l’industrie pharmaceutique, elle décide en 2013 de reprendre cette affaire familiale qui, depuis une vingtaine d’année, n’était opérationnelle que trois mois dans l’année pour fabriquer l’huile de noix « à façon ».

Christine se retrousse les manches et travaille pendant un an avec son papa. Elle s’imprègne des techniques de fabrication, décide de l’aménagement d’une boutique et d’un parking en 2014, choisit d’ouvrir le Moulin toute l’année, organise la production, maintient le travail « à façon », décide de la construction d’un laboratoire, de fûts, de réserves…

Un travail de titan mené tambour battant par cette femme au positivisme contagieux.

Moulin de la Veyssière Portrait 3 générations

Partager un savoir-faire

En 2018, ce sont plus de 11.000 visiteurs qui ont, avec la famille Elias, partager ce goût de la tradition. L’accueil est la priorité au Moulin, qui propose toute l’année des visites commentées.

Trois étapes sont fondamentales dans la fabrication de l’huile de noix ( ou noisette ou amande) :

  1. Le broyage. Les cerneaux de noix sont écrasés pour fabriquer une pâte épaisse et gourmande
  2. La cuisson. Chauffer la pâte. C’est là l’étape cruciale qui révélera le goût de l’huile. Obtenir LA température idéale (ni trop, ni trop peu) et surtout, avoir l’oeil ! Notons que le Moulin de la Veyssière a obtenu un Epicure d’Or pour sa délicieuse huile de noisette.
  3. L’extraction. Presser la pâte dans le pressoir.

Moulin de la Veyssière Boutique 2

Moulin de la Veyssière Boutique 3

Le Moulin de la Veyssière achète et produit « français« . Les noix proviennent d’exploitations locales en Dordogne, les noisettes du Lot et Garonne et les amandes du Gard. Imaginez qu’en 2018, 17.000 litres d’huile sont sortis de cette belle meule en silex ! La meule, la poêle et le pressoir sont d’époque ainsi que tous les instruments qui servent à la fabrication de ces huiles de caractère. Le Moulin fonctionne à la force hydrolique.

Je ne saurai trop vous suggérer, si vous passez à Neuvic, de vous arrêter dans ce Moulin un peu hors du temps où les traditions se perpétuent de générations en générations. Vous y serez chaleureusement accueillis par une équipe de passionnés (Véronique, Julien, Christine…) et pourrez déguster des huiles de noix, noisette et plus récemment amandes, élaborées dans la plus pure des traditions.

Une boutique chaleureuse et conviviale

Moulin de la Veyssière Boutique 4

Moulin de la Veyssière boutique 5

Moulin de la Veyssière Boutique 6

Il est temps de soumettre Christine au célèbre questionnaire de Proust. Cette « anxieuse positive » s’y est prêtée en souriant… Indiscrétions…

Christine, quelle est…Votre vertu préférée ? La franchise
Votre qualité préférée chez un homme ? L’écoute
et chez une femme ? –
Votre principal défaut ? Trop hésitante pour prendre une décision
Votre occupation préférée ? Travailler
Votre rêve de bonheur ? Avoir du temps pour voyager, repeindre des meubles
Ce que vous voudriez être ? Projetée dans le temps… dans deux ans
Votre couleur préférée ? Le blanc
Votre fleur préférée ? L’hortensia
Votre oiseau préféré ? La grue lorsqu’elle rentre de migration
Votre auteur préféré ? Prévert
Votre prénom favori ? Paul
Ce que vous détestez par-dessus tout ? Les conflits infondés
Le don de la nature à avoir, selon vous ? Chanter juste (sourire)
La faute qui vous inspire le plus d’indulgence ? La vantardise
Votre état d’esprit actuel ? Anxieuse positive
Votre devise ? Maintenir un haut niveau d’exigence dans le travail
Vous aimeriez mourir ?… Pas tout de suite… J’ai encore beaucoup à faire…

Je vous ai mis l’eau à la bouche, petits gourmands ? Et ce n’est pas terminé… Découvrez tous les bienfaits de l’huile de noix et de noisette, essayez-vous à de nouvelles recettes originales et gourmandes en cliquant ici.

Amis trégorois et costarmoricains, sachez que les produits Moulin de la Veyssière sont en vente à la Boutique Fine du restaurant l’Hermine Blanche à Trébeurden (1, place de l’Eglise – 22560 Trébeurden).

Moulin de la Veyssière
La Petite Veyssière
24190 Neuvic-sur-l’Isle

Tél. boutique : 05 53 82 03 07
Mail : contact@moulindelaveyssiere.fr

Pour suivre l’actualité de cet établissement historique, Facebook Instagram.

Le 7 octobre 2019, le Moulin de la Veyssière sera à La Chapelle sur Erdre (près de Nantes) au rendez-vous des Gastronomes de l’Ouest.

Pour celles et ceux qui découvrent Les Papotis de Thalie, retrouvez mes pépites ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *