PDT-Hotel_de_la_marine-Couverture

Paris. Hôtel de la Marine, trésor du patrimoine parisien sur la place de la Concorde

« Depuis trente ans que je navigue, il ne m’est pas arrivé de voir deux vaisseaux aussi près de se perdre » Jean-François de Galaup, comte de La Pérouse (1741-1788)

PDT-2021-Hotel_de_la_marine-Affiche

J’attendais ce moment depuis longtemps. Depuis le 12 juin 2021, l’Hôtel de la Marine a réouvert ses portes au public après plusieurs années de rénovation (cinq ans) confiées au Centre des Monuments Nationaux et nous plonge à nouveau dans l’univers aristocratique de la fin de l’Ancien Régime. J’ai donc profité d’un récent séjour parisien pour redécouvrir cet édifice emblématique du XVIII° siècle. Et je ne résiste pas au plaisir de partager ce moment avec vous…

Un chef-d’œuvre classique

Chef-d’œuvre classique, l’Hôtel de la Marine trône en majesté sur la sublime place de la Concorde à Paris. C’est Jacques-Ange Gabriel, premier architecte du roi Louis XV, qui fut chargé, entre 1758 et 1774, d’aménager la place Louis XV (actuelle place de la Concorde). Sept hectares sont à organiser. C’est ainsi qu’au nord de la place furent bâtis deux édifices monumentaux dans un style classique et identique, séparés par la rue Royale. Deux façades jumelles ornées d’une double colonnade monumentale. L’une est l’actuel Hôtel Crillon (ancien Hôtel des Monnaies), cédé en 1758 à François de Crillon, le second, l’Hôtel de la Marine devint en 1772 le Garde-meuble de la Couronne jusqu’à la Révolution.

Siège du Ministère de la Marine jusqu’en 2015, le monument abrite des appartements raffinés, richement aménagés au XVIII° siècle, des salons d’apparat et de réception qui éblouissent le regard.

La salle à manger d’honneur

C’est dans cette salle, ancienne salle des armes, qu’étaient exposées les armes et armures des rois de France. En 1801, le Premier Consul transforma cet espace en salle d’apparat. Anciennement dans des tonalités vert et jaune, cette pièce a radicalement changé d’aspect et offre au public un charme bourgeois, à l’élégance non ostentatoire.

Le salon d’honneur

C’est dans ce somptueux salon d’honneur qu’étaient rassemblées les plus belles étoffes et tapisseries de la Couronne. En 1843, le ministre de la Marine et des Colonies, l’amiral Armand de Mackau, en repensa complètement la décoration. Les couleurs bleu, blanc, rouge du plafond évoquent évidemment les couleurs du drapeau français et l’ornementation met tout particulièrement en valeur l’histoire maritime. Ancres, proues de bateaux, sirènes, poissons, globes terrestres illustrent très harmonieusement plafonds, corniches, portes et cadres de miroirs.

La galerie des ports de guerre

C’est l’une des plus belles galeries qu’héberge l’Hôtel de la Marine. Longtemps cachés derrière des tapisseries, ces somptueux panneaux de bois peints en trompe-l’œil évoquent les cinq ports français stratégiques sous le Second Empire : Brest, Lorient, Cherbourg, Toulon et Rochefort.

La galerie dorée

Emerveillement ! Aborder la galerie dorée par l’un des salons d’apparat illumine les mirettes. Le décor est chargé mais chaque détail mural frôle la perfection. Au XVIII° siècle, cette galerie abritait les bronzes de la collection royale, exposés sur des consoles et meubles signés. La galerie dorée est une galerie des glaces miniature. Ses grands miroirs reflètent à la fois la lumière extérieure et les somptueux lustres accrochés au plafond.

La loggia ou balcon

C’est une vue imprenable qui s’offre à vos yeux émerveillés. Une vue panoramique sur l’immense place de la Concorde (ancienne place Louis XV). A 11 heures du matin samedi dernier, la ville était encore calme. La façade présente une série de colonnes simples qui n’occultent pas la vue depuis les appartements. Si ce balcon pouvait parler, il nous confierait plus de deux cents ans d’histoire, tout particulièrement les temps forts de la Révolution Française.

Informations pratiques

Hôtel de la Marine – 2, place de la Concorde – 75008 Paris / www.hotel-de-la-marine.paris. Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h. Nocturne le vendredi jusqu’à 22h.

Accès. Métro Concorde (Lignes 1, 8 et 12) / Madeleine (Ligne 13). Bus (Lignes 42, 45, 52, 72, 73, 84, N11 et N24).

N’hésitez pas à déposer vos commentaires sur la page « Contact » de mon blog. Excellent week-end mes petits papoteurs !

Partager
  •  
  •  
  •  
Posted in Coups de ❤, Insolite, Paris and tagged , , , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *